Les catalogues ManuFrance

Les catalogues ManuFrance

Rapide présentation

J’aime bien les catalogues Manufrance. Feuilleter mes catalogues, c’est un peu comme me balader dans un cabinet de curiosités. Mes catalogues ne sont pas trop anciens. J’en ai 3: Années 1956, 1959 et 1972.
Manufrance, à la fin des années 1950, c’était vraiment quelque chose ! D’après Wikipedia, c’est à partir de 1973 que l’entreprise a commencé à décliner. En 1973, il y avait 64 magasins en France et la société produisait 80000 fusils par an, employait 4000 personnes et ses usines représentaient 125 000m2.

Manufrance - Bâtiment principal
Manufrance – Bâtiment principal

Mon plus ancien catalogue (1956) regorge de pépites sorties d’un concours Lépine ou bien d’articles qui nous semblent à des années-lumières de nos préoccupations actuelles ! Quelques photos au début du catalogue montrent le magnificence des usines et des magasins Manufrance, ce sont les seules photos du catalogue. Toutes les autres illustrations sont de fidèles dessins. La couleur est quasi-inexistante: Elle n’apparaît que sur quelques dessins “de mode”.

Manufrance – Services commerciaux et techniques
Les ateliers Manufrance
Les ateliers Manufrance
Les façades des Maisons de vente

Les grandes sections du catalogue

1- Les armes de chasse et de tir

C’est le coeur de l’activité de Manufrance, ce par quoi la Maison a débuté. dans le catalogue 1956, la section chasse comprend 95 pages … Des armes aux munitions en passant par la santé du chien de chasse. Les vêtements ne sont pas dans cette section. La section regorge d’articles à vendre mais aussi de conseils sur la chasse.

Quelques conseils de tir

Evidemment, certains articles prennent à sourire de nos jours…

Pour la chasse coloniale ... La nuit
La chasse coloniale …
Et la chasse aux fauves …

2 – Les cycles et motorisés

Manufrance Vélorobot Hirondelle
Manufrance Vélorobot Hirondelle

Manufrance c’était aussi une manufacture de cycles et de vélomoteurs. Les célèbres cycles “Hirondelle” sont déclinés en scooters et vélomoteurs et même motocyclettes.

3 – Les machines à coudre “Omnia”

Manufrance - Machine à coudre Omnia
Manufrance – Machine à coudre Omnia

Tant qu’a avoir les machines pour fabriquer des objets de précision comme des armes, Manufrance proposait aussi des machines à coudre et les meubles qui vont avec…

4 – Habillement

Manufrance – Costumes de ville

Pour la section habillement, le catalogue est moins fourni que celui d’un La Redoute ou autre. Le textile n’est clairement pas la force de Manufrance. Les habits proposés sont plutôt du style utilitaires (chasse, sport). On y trouve également quelques costumes (mais attention, la page n’est même pas en couleur…). A signaler l’existence d’une page de sous-vêtements homme mais rien pour les femmes (Les articles pour femmes sont par ailleurs inexistants au rayon textile, si ce ne sont quelques imperméables…)

5 – Et le reste…

Le reste du catalogue (qui fait quand même près de 600 pages) est un véritable inventaire à la Prévert. Les articles de camping, de pêche, de joaillerie, d’horlogerie, d’optique, de vaisselle, de parfumerie, de tissus, de postes de TSF…

Manufrance - Poste de TSF
Manufrance – Poste de TSF

J’admire toujours le soin donné aux représentations graphiques des produits… Toutes les pages sont richement illustrées comme celle ci-dessous:

Manufrance - Verrous de sûreté
Manufrance – Les illustrations

Pour terminer…

Nul doute que l’on trouve encore dans les greniers de tels témoignages d’un passé pas si lointain… Au plus fort de sa popularité, le catalogue Manufrance était distribué à 1,5 millions d’exemplaires. Si vous avez, gardez les à portée de main, c’est toujours un émerveillement et une source de découverte tellement ces catalogues fourmillent de petites choses. Pour ma part, j’avais acheté les miens au bouquiniste, Cours de la République… Un magasin où j’adorais flâner !

Pour l’anecdote, j’avais vu sur Canal+ (aux grandes heures de Gildas), une présentation par Jérôme Bonaldi d’un papier toilette reproduisant des articles du catalogue Manufrance. J’avais trouvé l’idée excellente pour toujours avoir un peu à lire aux toilettes … je n’ai pas retrouvé trace d’une tel produit sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.