Archive

mars 2018

Browsing

Hier soir, j’ai participé en couple à ma première randonnée nocturne organisée par le département de la Seine-Maritime. Ce n’était certes pas ma première randonnée de ce type (j’ai ai fait quelques dizaines en tant que qu’appelé) mais c’était ma première depuis fort longtemps.

3 randonnées étaient au programme: 8, 13 ou 18km. Ma femme et moi nous sommes inscrits pour cette de 13km mais au moment du départ, nous avons changé d’avis et avons pris l’option 18km. Ce changement de dernière minute ne semble pas prêter à conséquence: L’inscription est gratuite, les contrôles sont minimes et les stands de ravitaillement sont plus que bien garnis.

C’est donc vers 19h10, à la nuit tombée, que nous avons pris le départ de la 18km. Le départ et l’arrivée de toutes les randonnées se situant à l’Abbaye de Gruchet-Le-Valasse. Notre équipement se résumait à une frontale LED chacun, des chaussures de randonnées, quelques habits chauds mais respirants (le système des 3 couches) et un Buff plus bonnet goretex pour moi (je suis frileux du crâne).

Rien à dire sur l’organisation parfaite de cette randonnée. Deux « difficultés » rencontrées: Du 2ème au 5ème kilomètre, un terrain très raviné et très pierreux pas facile à marcher de nuit mais avec de bonnes chaussures, ça passe sans trop de problème. La deuxième difficulté était juste avant le 15ème kilomètre: Un raidillon de terre qui a bien fait monter les pulsations de tout le monde (ça ne trompe pas, les secouristes nous attendaient en haut au cas où…).

Pour les ravitaillements, ils étaient au nombre de deux. Beaucoup de sucré (normal): pâtes de fruit, bananes, cake, Coca, jus de fruit ou eau. A l’arrivée nous attendait une toute autre nourriture (fromage et pain). Il aurait été pas mal d’introduire aussi ces éléments dans les autres ravitaillements (à méditer pour une prochaine fois).

Le ravitaillement du 13e km dans le centre de Lillebonne
Le ravitaillement du 13e km dans le centre de Lillebonne (théâtre Gallo-romain)

Tous les membres de l’organisation ont rendu un service impeccable et l’organisation était vraiment sans faille (de la place de parking en arrivant jusqu’à la prise en charge de la signalisation pour repartir). Un grand merci à tous les gens qui se sont vraiment décarcassés pour nous offrir des randonnées de qualité. Pour terminer, la météo était vraiment exceptionnelle et convenait parfaitement à un évènement de ce type.

Au total, nous avons nous avons mis un peu moins de 3h30 pour faire les 18km, ce qui me semble très honnête (chemins parfois boueux et éclairage à la frontale).

Vivement l’année prochaine !

Le parcours:

Parcours 18km Randonnées Nocturne
Parcours 18km Randonnées Nocturne

 

Après avoir passé une semaine en Riad à Marrakech il y a quelques temps, je résume ici les avantages et inconvénients de ce style d’hébergement.

Les avantages:

  • Vous pouvez choisir un riad en plein coeur de la Médina et ainsi tout faire à pied. Un hôtel est beaucoup plus difficile à trouver dans la Médina.
  • Un riad ne comporte pas trop de chambres (il y en avait 5 dans mon cas). le service est plus « personnalisé ».
  • C’est mignon comme tout, totalement différent des grands hôtels (généralement situés sur Guéliz, hors de la Médina).
  • Il y a une grande variété de tarifs et chacun doit pouvoir trouver dans ses prix.

Les inconvénients:

  • Manque d’intimité: Chaque chambre possède sa salle de bain mais tout le monde entend ce que vous y faites. De même, impossible de dissimuler que parfois vous ronflez… ce manque d’intimité est encore plus flagrant au rez-de-chaussée car l’entrée des chambres y donne sur la salle principale et en journée, la porte de votre chambre n’est constituée que d’un mince rideau, la lourde porte traditionnelle n’étant fermée que la nuit.
  • Bruyant: Dans la Médina, tout est mitoyen. Si la maison voisine a décidé d’effectuer des travaux dès 7h30, vous serez réveillés à cette heure là.
  • Du fait de la conception du bâtiment, il y a un manque d’aération dans les salles de bain (qui en plus possèdent parfois des problèmes de plomberie, vous distribuant chichement l’eau chaude mais distribuant parfois généreusement des relents d’égouts. Pas de fenêtre dans les chambres.
  • Le restaurant (facultatif) ne propose pas de vin (sauf exception) car la licence pour l’alcool est trop chère par rapport au peu de repas servis.

Ma conclusion: Préférez des chambres situées à l’étage et en façade (moins bruyant et pas de mitoyenneté) si vous devez partager votre riad avec d’autres personnes. On trouve maintenant couramment sur AirBnB des riad à 150€ la nuit que l’on peut réserver pour un seul couple … le plus sûr moyen d’être tranquille et de pouvoir choisir sa chambre. Je pars à Fès bientôt, je mettrai à jour cet article si les conditions sont différentes.